Home

Livre.
CHEMINOTS ET CINEMA.

Couverture livre cheminots recto

La représentation cinématographique des cheminots repose, aujourd’hui encore, sur deux films « mythiques » qui ont entraîné un phénomène d’identification et la construction d’une mémoire collective. La Bête Humaine de Jean Renoir et La Bataille du Rail de René Clément symbolisent, chacun à sa manière, la double dimension de l’image sociale et filmique des cheminots : individuelle et collective. Une certitude demeure : cinéma et réalité continuent de se nourrir l’une de l’autre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s